Equipe

Vingt ans après sa reconnaissance par le Parlement, le génocide des Arméniens est le seul qui échappe à la loi

Thomas Hochmann a publié une tribune intitulée Vingt ans après sa reconnaissance par le Parlement, le génocide des Arméniens est le seul qui échappe à la loi (Le Monde, 29 janvier 2021)

 

Résumé de l’article issu du site du journal :  « Le juriste Thomas Hochmann retrace, dans une tribune au « Monde », le pénible parcours du combattant subi par la loi sur la reconnaissance du génocide arménien qui fête le 29 janvier son 20e anniversaire. »