Céline Spector

Courriel professionnel

celine.spector@sorbonne-universite.fr

 

Statut

Professeur des universités

 

Affiliation

UFR de philosophie, UMR SND, Sorbonne Université

 

Page personnelle

www.celinespector.com

 

Champ de recherche

philosophie politique, philosophie des Lumières

Publications choisies

Livres

  • Céline Spector, Rousseau,Cambridge, Polity Press, 2019, 226 p.
  • Céline Spector, Rousseau et la critique de l’économie politique, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2017, 158 p.
  • Céline Spector, Eloges de l’injustice. La philosophie face à la déraison, Paris, Seuil, 2016, 232 p.
  • Céline Spector, Les paradoxes de l’autonomie démocratique, Paris, Michalon, 2015, 121 p.
  • Céline Spector, Au prisme de Rousseau. Usages politiques contemporains, Oxford, Voltaire Foundation, 2011, 298 p.
  • Céline Spector, Liberté, droit et histoire, Paris, Michalon, 2010, 310 p. 
  • Céline Spector, Montesquieu et l’émergence de l’économie politique, Paris, Honoré Champion, 2006, 498 p.
  • Céline Spector, Pouvoirs, richesses et sociétés, Paris, P.U.F., 2004 ; réédition Paris, Hermann, 2011 (avec une « postface » inédite), 396 p.
 

Directions de dossiers ou de livres collectifs

  • Sophie Guérard de Latour, Gabrille Radica et Céline Spector (dirs.), Le Sens de la justice. Une utopie réaliste ? Rawls et ses critiques, Paris, Garnier, 2015, 363 p.
  • Antoine Lilti et Céline Spector (dirs.), Penser l’Europe au XVIIIe siècle. Commerce, Civilisation, Empire, Oxford, Voltaire Foundations, 2014, 270 p.
  • Céline Spector,  « Modernités de Rousseau », Lumières, n° 15, 2010, 232 p.
  • Jean-Jacques Rousseau ; Blaise Bachofen et Céline Spector (dirs.) ; Bruno Bernardi et Gabrilla Silvestrini (eds.), Principes du droit de la guerre. Écrits sur la Paix Perpétuelle, Paris, Vrin, 2008, 120 p.
 

Articles

  • Céline Spector, « Montesquieu », in M. Sellers et S. Kirste (dirs.), Encyclopedia of of the Philosophy of Law and Social Philosophy, Dordrecht, Springer, 2020.
  • Céline Spector, « ‘Pour vous, peuples modernes, vous n’avez point d’esclaves’. Le silence sur la traite dans le second Discours, Emile et le Contrat social », in B. Weltman, O. Moustefai et P. Westmoreland (dirs.), Silence, implicite et non-dit chez Rousseau/Silence, the Implicit and the Unspoken in Rousseau, Leiden et Boston, Brill, 2020, p. 189-202.
  • Céline Spector, « “Bâtir Chalcédoine, le rivage de Byzance devant les yeux” : Montesquieu, critique du républicanisme? », in O. Christin (dir.), Républiques et Républicanismes : les cheminements de la liberté,  Bordeaux, Le Bord de l’Eau, 2019, p. 63-78.
  • Céline Spector, « Rousseau and Diderot: Materialism and its Discontents », in C. Kelly et E. Grace (dirs.), The Rousseauian Mind,  Oxon, Routledge, 2019, p. 107-118.
  • Céline Spector, « Une théorie de la justice peut-elle être réaliste ? », in Journal of Ancient Philosophy, volume spécial J. Giovacchini et J. Lemaire (dirs.), « Les amis et les disciples. Mélanges offerts à Francis Wolff », vol. 1, 2019, p. 304-330.
  • Céline Spector, « Pourquoi l’Europe a-t-elle besoin d’une généalogie ? », Noésis, n°30-31, 2018, p. 357-373.
  • Céline Spector, « Aux origines de la sociologie. « Le Contrat social de Rousseau » d’Emile Durkheim (1918) », Les Etudes philosophiques, n°4, 2018, p. 535-630.
  • Céline Spector, « Liberté, égalité, fraternité : la théorie rawlsienne de la justice », in A. Dujin (dir.), « L’imaginaire des inégalités », Esprit, 2018, n°447, p. 95-104.
  • Céline Spector, « Europe », in C. Riquier et F. Worms (dirs.), « Le clos et l’ouvert », Esprit, n°445, 2018, p. 80-83
  • Céline Spector, « Libéralisme et républicanisme à l’épreuve de l’histoire », Critique, n°851, 2018, p. 346-362.
  • Céline Spector, « L’équivoque du concept de “moeurs”. La lecture althussérienne de Montesquieu », in F. Toto, L. Simonetta et G. Bottini (dirs.), Entre nature et histoire. Moeurs et coutumes dans la philosophie moderne, Paris, Garnier, 2018, p. 191-203.
  • Céline Spector, « Que reste-t-il du tragique dans la philosophie politique? Le passager clandestin dans la Théorie de la justice de John Rawls », in C. Courtet, M. Besson, F. Lavocat et A. Viala (dirs.), Le Désordre du monde,, Paris, CNRS Editions, 2018, p. 291-309.
  • Céline Spector, « The “Lights” before the Enlightenment: The Tribunal of Reason and Public Opinion », in A. Matytsin et D. Edelstein (dirs.), Let There Be Enlightenment, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2018, p. 86-102.
  • Céline Spector, « Pouvoir, peur et terreur », in  J. Birnbaum (dir.), De quoi avons-nous peur ?, Paris, Gallimard, 2018, p. 135-154.
  • Céline Spector, « Violences et politique, politique de la violence », in La Violence, Cahiers philosophiques de Monaco, 2018, p. 77-91.
  • Céline Spector, « Des effets politiques de la musique : Montesquieu, les Grecs et l’éducation libérale des modernes », in G. Radica et L. Simonetta (dirs.), « Culture et sentiments au XVIIIe siècle », Implications philosophiques, 2017.
  • Céline Spector, « Frontières de la représentation : la “justice anormale” selon Nancy Fraser », in C. Miqueu et P. Crignon (dirs.), Représentation politique et transformations de la citoyenneté. XVIIe-XXIe siècle, Paris, Garnier, 2017, p. 139-156.
  • Céline Spector, « Portrait du libéral en héros solitaire. Lecture de Coriolan », in J. Lacroix (dir.), « Dossier d’hommage à Michaël Walzer, avec les réponses de l’auteur», Revue internationale de philosophie, n°274, 2016, p. 439-451.
  • Céline Spector, « Rousseau at Harvard: John Rawls after Judith Shklar on Realistic Utopia », in A. Lifschitz (dir.), Engaging with Rousseau. Reaction and Interpretation from the Eighteenth Century to the Present, Cambridge, Cambridge University Press, 2016, p. 152-167.